“Un portrait n’est pas une ressemblance. Dès lors qu’une émotion ou qu’un fait est traduit en photo, il cesse d’etre un fait pour devenir une opinion. L’inexactitude n’existe pas en photographie. Toutes les photos sont exactes. Aucune d’elles n’est la vérité”.

-Richard Avedon-

Ryam Riehl Photographie
Ryam Riehl Photographie

Ryam Riehl: l’interview

1. Si j’ai bien compris tu es de Strasbourg, quoi ou qui t’as fait devenir royannais?
Je suis né à Strasburg, et je sentais le besoin de me rapprocher de l’Océan.

2. Marié, fils, hobbies?
Séparé, une fille, Camille.
Hobbies: nature, surfing, running, sailing…

Camille…

3. Pourquoi la photographie, ça a commencé quand? Est-ce que tu as des anecdotes à racconter?
La photographie est venue à moi comme une évidence, mon père et mon grand frère faisaient des photos…
Mon premier appareil m’a été offert par mon frère, il était tout manuel, pas question d’avoir un autofocus, ou un mode programme “C’est mieux pour comprendre”. J’ai commencé la photo très jeun, intéressé autant par la technologie que par la composition, et ce que peut raconter une image. Après, ce fut une suite de rencontres, de sorties nocturnes, de tirages en noir et blanc etc…

Ryam Riehl: le portrait
Ryam Riehl: portrait

Une anectode…

J’ai réalisé des tirages de photo de prises de vue de mon père, après son décès, des photos qu’il n’aura jamais vues…c’est émouvant.

4. J’aimerais savoir ce que tu ressens quand tu prends les photos, ce que l’homme et le photographe recherchent en choisissant un soujet.
Je suis touché par la vie, l’autre…
Je cherche à retenir l’éphémère des moments de bonheur qu’elle offre parfois. Comme un papillon posé sur ma main et qu’un souffle pourrait faire fuir à nouveau. Sublimer les instants et les gens, sur une plage avec des enfants, dans un gymnase, sur un tatami ou dans la salle de spectacles…surtout faire plaisir et fabriquer des sourires…
Parfois simple jeu d’ombre et de lumière et parfois démarche plus profonde et complexe.

Ryam Riehl Photographie
Ryam Riehl Photographie
Ryam Riehl Photographie
Ryam Riehl Photographie

Souvent synonymes de belles rencontres, mes essais photographiques ont pour fil conducteur le respect de mes sujets. Je les interprète avec mes compétences techniques, car, meme diplomé, j’ai le sentiment d’etre un apprenti marchant vers un horizon qui recule autant que j’avance… Mais ce sont les petits pas qui comptent…??

J’aime beaucoup cette phrase de Stanley Greene:

“In photography as in life, you have to give something back. You can’t just be a taker, you must be a giver”.

Exposition "Cosmopolite"
Exposition “Cosmopolite”

….Il est une richesse bien plus grande que toute richesse matérielle. Cette richesse s’appele “L’Autre“…

Exposition “Cosmopolite”

5. Montre-nous des pics qui te racontent et pourquoi.
J’aime ces 2 photos…

PenDuick est un bateau mythique, son skipper Eric Tabarly, est un très grand marin et j’ai eu la chance de photographier ce voilier avec Mme Tabarly à bord lors d’une commande pour la Mairie de Royan.

Pen Duick
PenDuick

Et glisser sur l’Océan…en équlibre sur une onde d’énergie pure et éphémère que beaucoup de choses dans la vie…comme l’Amour…

Surf…

Les images à suivre font partie de ma dernière exposition “Passag(e)r”, qui est une étude qui s’attache à l’Homme et la Nature…des passagers du temps, si fragiles…

Passag(e)r entre mots et images
Passag(e)r entre mots et images
Passag(e)r entre mots et images
Passag(e)r entre mots et images
Passag(e)r entre mots et images
Passag(e)r entre mots et images
Passag(e)r entre mots et images
Passag(e)r entre mots et images

J’ai laissé les mots de Ryam parler pour lui, à ses photos partager avec nous “un petit morceau de son coeur“…
J’ai été frappée par la sensibilité d’une personne, un ami, que je ne peux pas dire de connaitre depuis longtemps, mais je suis curieuse de continuer à decouvrir. Ses travaux cachent un coté intime mais pas timide, altruiste et, en meme temps, romantique. La façon qu’il a de raconter le surf, qui me fascine particulièrement. Il donne du magnetisme aux images, intimes, encore une fois, malgré la force naturelle du sujet.

Ryam Riehl Photographie
Ryam Riehl Photographie
Ryam Riehl Photographie

Merci, Ryam, pour la générosité avec laquelle tu m’as accueillie!